Aujourd'hui j'ai fait une nouvelle expérience culinaire ! J'ai découvert qu'on pouvait faire des gâteaux (des bons, en plus), sans beurre ... et oui ... Bon, j'avais déjà croisé quelques recettes où la compote de pommes remplaçait le beurre, je trouvais ça assez bizarre, je n'étais pas bien sûre du goût que ça pouvait avoir ... 

 

Muffins aux myrtilles (sans beurre)

 

Et puis ce matin, en alternative à la mousse au chocolat, j'ai préféré les muffins aux myrtilles et j'ai retrouvé dans ma liste de desserts à essayer (qui d'ailleurs s'allonge à vitesse V) cette recette de Blueberry muffins sans beurre. C'était l'occasion où jamais de se lancer, j'ai improvisé la quantité d'oeuf qui n'était pas notée dans la recette, même pas peur ! Et j'ai bien fait car finalement, c'est bon !! Pas plus sucré en goût que des muffins "classiques", en revanche on sent nettement qu'ils ne sont pas gras ... ma maman a adoré et m'a demandé la recette : test réussi ! Et puis mes petits moules en silicone individuels sont vraiment géniaux, ça se démoule en un clin d'oeil, c'est propre ... le top !!

 

Muffins aux myrtilles (sans beurre)

 

Prochaine tentative du même style : le fondant au chocolat sans beurre !!

 

Pour 12 muffins moyens :

- 200g de farine

- 150g de myrtilles (environ)

- 1 yaourt nature

- 100g de sucre en poudre

- 100g de compote de pommes

- 2 oeufs

- 1/2 cuillère à café de vanille liquide

- 1/2 cuillère à café de levue chimique

 

J'ai utilisé des myrtilles surgelées que j'ai bien fait décongeler avant de les utiliser.

Dans un saladier, mélanger les oeufs et le sucre. Ajouter le yaourt, la compote de pommes, la vanille liquide et mélanger.

Incorporer la farine et la levure, et mélanger afin d'obtenir une pâte bien lisse.

Ajouter enfin les myrtilles et mélanger sans trop remuer la pâte.

Répartir la pâte dans des moules à muffins, et cuire 25 minutes à 180°C. (Laisser cuire plus longtemps si vous utilisez de gros moules à muffins, la recette de base préconisait 40 minutes)

Laisser refroidir avant de démouler.

 

Et ça donne la pêche !